Rencontre de deux compositrices

Dernière mise à jour : 21 juin


Parmi les (nombreux!) cartons, nous sommes retombées sur ce programme de concert organisé par la Société Nationale de Musique dans la salle de concert de l'actuelle "Ecole Cortot".

Si cette photo est intéressante, c'est qu'elle réunit dans un même concert des pièces de Marie-Véra Maixandeau et de Charlotte Sohy-Labey (1887 - 1955), compositrice remise au goût du jour récemment grâce au travail de son petit fils, François-Henri Labey, et dont la remarquable Symphonie en ut dièse mineur, « Grande Guerre », créée à Besançon le 6 juin 2019 par l'Orchestre Victor-Hugo Franche-Comté sous la direction de Debora Waldman, a été donnée de nouveau le 1er juillet 2021 par l'Orchestre national de France dirigé également par Debora Waldman.


Elle a également fait l'objet de la première monographie du label discographique « La Boîte à Pépites » parue en Février 2022.

Signe encourageant, nous l'espérons, pour la diffusion des pièces de MV Maixandeau!


Les deux femmes se sont elles croisées un jour ? Nous ne pouvons pas le dire, seulement imaginer que la rencontre s'est faite a minima par la succession de ces deux pièces lors d'un concert de 1956, quelques mois après le décès de Charlotte Sohy-Labey.


Il est intéressant de noter que les 4 compositeurs joués lors de ce concert étaient tous nés au siècle précédent (1880, 1888 er 1898), la jeune Marie-Vera étant la benjamine des compositeurs à l'honneur ce soir-là (pour ceux qui ne suivent pas, elle est née en 1929 😉). Du haut de ses 26 ans, elle a interprété elle-même sa sonate.



4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout